analyse-visibilite-ecommerce-france

Analyse de la visibilité du Top E-commerce sur Google.fr

L’outil Dareboost a publié sur son blog, une étude sur l’analyse SEO et la performance des principaux sites e-commerce français.

A la suite de cet article, nous avons analysé chacun des sites avec notre outil analyse de marché SEM. Nous vous proposons de découvrir les sites qui ont la plus grande visibilité en référencement naturel dans le moteur de Google.fr et si un mauvais temps de chargement peut avoir raison de la performance.

La présente étude a été réalisé par myposeo sur le moteur de recherche Google. fr le 26 janvier 2016 grâce à la base de données de l’outil d’analyse SEM.

analyse-sem-myposeo

Méthodologie de calcul

Nous avons lancé une recherche dans l’outil analyse de marché sur chacun des sites puis avons récupérés 3 données principales de la synthèse :

  1. Visibilité SEO : estimation de trafic mensuel généré par les mots-clés positionnés sur la première page de Google.fr en janvier 2016.
  2. Nombre de mots clés : nombre d’expressions de recherche (mots-clés) sur lesquels le site (domaine ou sous-domaine) est présent en première page du moteur de recherche.
  3. Landing pages : nombre de pages différentes visibles dans le moteur de recherche sur les mots-clés audités.

Notez que myposeo possède une base de données de 15 millions de mots-clés qui sont mis à jour au moins une fois par mois. Tous les sous-domaines du domaine principal sont pris en compte dans le calcul de visibilité et dans le cas d’Amazon nous avons indiqué une échelle sans détail.

Qui génère le plus de trafic ?

On remarque que Amazon et Cdiscount, sites e-commerce qui sont des marketplaces proposant des tarifs qui se veulent “discount” ont le plus de visibilité SEO avec à peu près 8 millions de trafic généré sur les mots-clés connus. Ce qui est très intéressant, c’est qu’Amazon possède quasiment 5 fois plus de mots-clés sur la première page de Google.fr que Cdiscount mais que la plupart de ces expressions semblent toutefois être moins importantes étant donné le trafic quasi équivalent constaté.

Ces deux sites possèdent aussi le plus grand nombre de landing pages positionnées. Dans les deux cas on peut constater que pour une seule et même recherche plusieurs pages peuvent être référencées, ce qui indique clairement le degré de compétitivité que peuvent soutenir ces deux sites.

Le site Voyages SNCF, qui génère à peu près 3 millions de trafic, a seulement 8 000 mots-clés positionnées et 420 landing pages. La notoriété est le facteur numéro 1 de trafic généré puisque se sont les mots-clés de marque qui permettent à ce type de sites d’avoir autant de visibilité.

Attention : l’estimation de trafic calculée est faite sur le base des mots-clés connus et dans la base de myposeo. Le trafic en référencement de tous les acteurs cités est donc probablement beaucoup plus élevé. L’intérêt de l’étude est de pouvoir comparer sur une base de mots-clés qui soit la même pour tous les acteurs.

analyse-sem-top-ecommerce-franceQuelles conclusions sur une telle analyse ?

Si la taille des sites est importante (nombre de pages) pour maximiser sa visibilité dans l’index de Google, on remarque qu’il n’est néanmoins pas nécessaire d’en faire une priorité. Des sites comme Priceminister ou Booking sont ainsi positionnés sur de gros volumes de mots-clés et possèdent de très nombreuses pages positionnées dans Google mais ils n’ont pas toujours la plus grande audience.

Les recherches sur des mots-clés incluant les marques sont souvent très important dans le trafic des moteurs de recherche pour des sites à forte notoriété. Une marque comme “Carrefour” est cherchée 1,8 millions de fois par mois, contre presque 11 millions de fois pour “Amazon”!

Dans tous les cas une stratégie de diversification est importante pour éviter de faire chûter le trafic provenant du SEO si vous perdez votre positionnement sur un mot-clé stratégique et concurrentiel. Une stratégie de forte reconnaissance de marque mène aussi à un trafic plus qualifié et à une audience boostée.

Si vous souhaitez continuer vous pouvez vous aussi prendre en main l’outil d’analyse SEM en testant gratuitement notre solution et découvrir les performances de votre site web par rapport aux grands acteurs du domaine.

Carol-Ann

Responsable marketing @myposeo, community manager et rédactrice.

  • http://thomas-bart.com Thomas Bart

    Merci pour cet article, c’est intéressant.

    Néanmoins, j’ai un peu le sentiment que tu compares des choux et des carottes. Nous sommes sur des gens qui font le même métier (vendre sur internet) mais tu compares des :

    – univers différents (Amazon ne fait pas la même chose que Decathlon), donc des potentiels de recherche très différents

    – des modes de vente différents (entre des marketplace, des eCommerce, des gens qui font les deux, …)

    – des sites qui vendent du service ou des prestations (booking, …) et des gens qui vendent des biens physiques …

    Je pense qu’il serait bon de classifier un peu cela en fonction des différents champs énoncés plus haut …

    Mais oui, un maximum de page n’est pas forcément le top du SEO :)

Lire les articles précédents :
Les top tendances de Google du 1 au 7 février 2016

Découvrez les recherches les plus populaires de la semaine dernière sur Google.fr.

Fermer