abandon-authorship

Google : la fin officielle de l’Authorship

Cette nouvelle secoue le monde du SEO qui s’était acclimaté à ce dispositif apparu il y a maintenant 3 ans : Google abandonne l’Authorship. Retour sur cette annonce, mais aussi les réactions.

Une fin prévisible

La nouvelle a été annoncée par John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, via son compte Google+ :

John Mueller annonce la fin de l'authorship sur son compte Google+

 

Ce dispositif est sorti il y a maintenant 3 ans et permettait aux auteurs de contenus d’être mis en avant directement dans les SERP. Seulement voilà, différentes annonces et modifications ont laisser croire à cette fin. Nous en parlions d’ailleurs il y a quelques temps, Google supprimait les images de l’Authorship dans les rich snippets car jugées trop “spammy”. Et qui dit trop spammy, dit nuisible à l’expérience utilisateur. C’est notamment cet argument que met en avant John Mueller dans son post : ne pas nuire à l’expérience utilisateur. Cet avis reste partagé entre les amateurs d’interfaces épurées et ceux qui au contraire appréciaient la présence de ces images et renseignements complémentaires pour accroître la pertinence du résultat.

Et pour nous rassurer, le Webmaster Trends Analyst de Google nous rassure et justifie un peu plus le propos avec un fait : la disparition de l’Authorship ne perturbe pas énormément le trafic et l’impact sera moindre pour les sites. Cette explication est tout à fait plausible, d’autant plus que des études le prouvent.

Nous pouvons également citer parmi les multiples causes la lutte contre le guest blogging dont Matt Cutts annonçait la mort. Était-ce une première étape vers la fin de l’Authorship ? Il se pourrait que oui. Dur d’imaginer que les équipes de Google travaillent pendant 3 ans sur un dispositif et qu’ils l’arrêtent du jour au lendemain.

 

Authorship ≠ rich snippets !

Attention à ne pas commettre l’erreur. John Mueller y consacre quelques lignes et explique que les rich snippets seront conservés pour apporter plus de contenu de qualité sur les SERP lors des recherches. Certains mélangent l’Authorship et son image et la notion de “rich snippet”. L’Authorship est était un composant des rich snippets (extraits enrichis); mais un rich snippet n’est pas constitué que de l’Authorship !

 

Vous le remarquerez, il sera toujours possible de voir des images dans les rich snippets correspondant à des images de profils Google+ lorsqu’il s’agit d’une personne que vous suivez :

Illustration d'un rich snippet avec photo de profil de l'auteur sur Google

D’autant plus que dans les extraits enrichis vous pouvez toujours avoir une photo illustrant l’article en question que vous retrouverez en cliquant sur le lien. En ces rayons de soleil que l’on chiffre au compte-gouttes, petite illustration :

Présence d'image dans les rich snippets

Fin de l’Authorship, arrivée du PublisherShip ?

C’est un terme peut-être moins connu, mais à venir. John Mueller l’a dit et nous l’avons illustré plus haut : ce changement n’affectera pas l’affichage des posts Google+ des membres que vous suivez. Il n’affectera pas non plus les posts des pages Google My Business, ces profils d’entreprises sur Google. Pour faire court : le Publishership est l’Authorship des entreprises, et lui n’est pas encore mort.

Publishership de myposeo

Sur la photo ci-dessus le titre s’apparente au lien (en vert) et vous mènera vers le post directement, tandis que le lien “myposeo (g4interactive)” vous mènera vers la page profil Google+ de myposeo.

 

À ne pas oublier : schema.org

Dernier point à noter par rapport au post de John Mueller. Ce dernier nous rappelle de ne pas négliger le balisage schema.org, qui permet une lecture universelle auprès de chaque moteur de recherche pour faciliter l’affichage des extraits enrichis. Ce “standard” est né d’une collaboration entre Google, Yahoo! et Microsoft et est à conserver ! Pour en savoir plus, consultez la documentation de Google au sujet de schema.org .

 

Pour conclure

L’Authorship c’est fini, au plus grand regret des marketers qui s’y sont adaptés depuis des années. Maintenant, place au Publishership pour les entreprises. N’ayez pas peur, les rich snippets ne sont pas morts et proposeront toujours des contenus enrichis (images, vidéos..). Enfin, n’oubliez pas le balisage schema.org sur votre site.

Alexandre Sigoigne

CEO et co-fondateur de myposeo, je suis passionné par les données, le marketing, l'analytics et l'innovation.

Lire les articles précédents :
Google : une barre de recherche … dans la barre de recherche

Google teste, les internautes le voient et diffusent. Ce procédé se reproduit régulièrement, et c'est ici le cas. Le célèbre...

Fermer