google-commission-europeenne

La Commission européenne inflige à Google une amende record de 2,42 milliards d’euros

La Commission Européenne vient d’infliger à la société américaine Google une amende record pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service Google Shopping.

La CE a infligé, mardi 27 juin, une amende de 2,42 milliards d’euros pour violation des règles de concurrence de l’Union Européenne, pour abus de position dominante pour mettre en avant son comparateur de prix Google Shopping dans les résultats de recherche.

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence a déclaré dans un communiqué de la Commission européenne.

Google a abusé de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche en favorisant son propre service de comparaison de prix dans ses résultats de recherche et en rétrogradant ceux de ses concurrents

Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l’UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d’innover. Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d’un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l’innovation

La Commission Européenne a laissé 90 jours à Google pour qu’il mette fin à cette pratique, sans quoi la firme de Mountain View sera soumis « à des astreintes pouvant atteindre 5% du chiffre d’affaires moyen réalisé quotidiennement ». 

La société américaine a réagi mardi en déclarant « nous sommes en désaccord, nous allons examiner la décision de la commission dans le détail et étudier l’éventualité d’un appel en justice« .

La dernière amende européenne record était d’1,06 milliard d’euros contre Intel en 2009.

Carol-Ann

Responsable marketing @myposeo, community manager et rédactrice.

 
Lire les articles précédents :
Google convertit des pages non Mobile-Friendly en page compatible pour mobile

Google est entrain de tester une nouvelle fonctionnalité qui convertit une page non mobile-friendly en une page mobile-friendly. 

Fermer