Positions sur Google : comment sont-elles calculées par myposeo ?

Bonjour à tous,
Nous avons eu quelques demandes de la part d’utilisateurs pour nous indiquer des différences de positions entre notre outil de suivi de positionnement et des vérifications manuelles ou provenant d’autres outils. La grande majorité des différences s’explique en réalité par le fonctionnement de notre parser (la partie de l’outil qui vérifie vos positions sur Google), dont la gestion fine permet notamment de calculer indépendamment les résultats de recherche universelle.

Récapitulons comment se font les calculs de position sur Google dans l’outil de suivi de positionnement myposeo.

Conditions de vérification des positions sur Google :

Chez myposeo, nous avons fait le choix, depuis la création de l’outil, de calculer les résultats les plus neutres possibles, tels qu’ils pourraient être vus par un internaute lambda, en situation de “first-search”.
Voici quelques caractéristiques concernant notre parser :

  • Jamais d’historique
  • Cookie généré à chaque appel
  • Jamais de cache
  • Navigateur Google Chrome
  • Toujours en mode déconnecté
  • Un pool d’adresses IP trèèèèèès important et dans de nombreux pays
  • Nous interrogeons toujours google.TLD, et non un datacenter précis via adresse IP (afin de mimer un comportement humain), en effet le positionnement sur un datacenter aux US n’a pas d’intérêt pour une recherche française.

Géolocalisation :

Sur l’ensemble des extensions locales, la localisation de l’adresse IP de l’utilisateur est un facteur influençant fortement le classement des résultats par Google, notamment la Recherche Universelle.
Notre infrastructure mondiale est bientôt achevée et son fonctionnement est le suivant : si un proxy est disponible dans le pays de l’extension alors il est sélectionné en priorité, sinon un proxy de la zone (Europe / Amérique / Asie / Afrique / Australie) est utilisé.

Ainsi, pour tous les mots-clés ciblés Google.fr, myposeo sélectionne systématiquement un proxy ayant une adresse IP française, qui correspondra à une recherche effectuée en France. A l’international, en fonction de l’extension du moteur choisi dans myposeo, nous utilisons soit le TLD, soit le paramètre gl (geolocalisation de l’utilisateur final). Nous forçons la zone géographique à tout le pays dans lequel est effectué la recherche, en fonction de l’extension moteur TLD choisie dans myposeo, dans le but d’éviter la géolocalisation trop précise (c’est à dire au niveau de la ville d’un proxy, où les résultats peuvent être différents).
Par exemple : FRANCE au lieu de Montreuil. Vous pouvez-voir dans la capture d’écran suivante que Google modifie ses résultats en fonction de ce critère :

Myposeo utilise la géolocalisation PAYS, et non ville.
myposeo utilise la géolocalisation PAYS, et non ville.

Effectuer une recherche sur sa propre machine est donc souvent un facteur de position changeante par rapport aux résultats calculés par myposeo, du fait que les conditions de test ne sont pas toujours réunies pour afficher les mêmes résultats.

Recherche Universelle :

myposeo est le seul outil de suivi de positionnement à avoir une gestion fine de la recherche universelle. Activée par défaut, vous pouvez la modifier en cliquant sur “configuration d’une URL” (icone d’engrenage). En fonction de votre métier et de vos objectifs de reporting, vous pouvez donc activer ou désactiver les paramètres de Recherche Universelle par type :

Prise en compte de la recherche universelle par myposeo
Prise en compte de la recherche universelle par myposeo, activée par défaut

En effet, le SEO ne se limitant pas aux résultats organiques, nous prenons en compte tous les canaux permettant d’obtenir de la visibilité  sur Google. Si une Recherche Universelle Maps apparait avec 7 résultats, ces 7 sites webs ont de la visibilité en première page et vous pouvez les prendre en compte. Il ne faut effectivement pas oublier qu’un lien Google Maps, comme Shopping ou image est un lien qui peut générer un clic à la place de votre résultat naturel. Il occupe donc une position à part entière.
Par exemple, vérifions l’impact sur la requête “Hotel Paris”, pour l’URL www.accorhotels.com :

Différences de positions après désactivation de la recherche universelle Maps
Différences de positions après désactivation de la recherche universelle Maps dans myposeo.

Pour contrôle, voici la page de résultats Google.fr :

Page de résultats Google France pour "hotel paris" effectuée depuis la France
Page de résultats Google France pour "hotel paris" effectuée depuis la France

 

De la même manière, les résultats de Google actualités ou images peuvent être regroupés sur une même ligne. Ils n’en restent pas moins des résultats différents qui ont tous une position unique que myposeo prend en compte. Voyons un second cas concret, avec le mot-clé “jeux olympiques 2012” en France, et vérifions la position de francetv.fr :

SERP Google.fr pour le mot-clé "Jeux olympiques 2012"
SERP Google.fr pour le mot-clé "Jeux olympiques 2012", A votre avis, quelle est la position de francetv.fr ?

Comment notre parser décompose la structure de cette page de résultats ?

Structure de la page de résultat, telle qu'analysée par le parser myposeo
Structure de la page de résultat, telle qu'analysée par le parser myposeo

A présent, calculons la position de francetv.fr avec les différents paramétrages possibles dans myposeo :

  • Toutes recherches universelles activées : Position 20
  • Actus et Images activées, Vidéos désactivées : Position 17
  • Actus activée, Images et Vidéos désactivées : Position 12
  • Actus et Vidéos désactivées, Images activées : Position 14
  • Aucune recherche universelle activée : Position 9
  • etc, toutes les nuances sont possibles.

De nombreux logiciels ou outils de suivi de positions proposent d’ailleurs des résultats erronés puisqu’ils considèrent souvent les résultats images ou actualités comme un seul et même résultat. Le Monde et Le Nouvel Obs ne sont pourtant pas à la même position et pas non plus exposés de la même manière, l’image étant un facteur important pour le clic (cf notre capture d’écran jeux olympiques 2012 ci-dessus).

Rich Snippets Google :

Quelques résultats de snippets sont également pris en compte par myposeo et notamment les avis utilisateurs :

myposeo prend en compte les snippets
myposeo prend en compte les snippets avis utilisateurs sur Google

Ainsi que les Expanded Organic Sitelinks, où nous indiquons aussi le nombre de sitelinks entre parenthèses :

myposeo indique les Sitelinks
myposeo indique la présence de sitelinks et leur nombre

On voit par exemple que sur ce mot-clé, l’URL a perdu 2 sitelinks entre les deux dernières vérifications de positions, c’est autant de liens en moins et donc de visibilité perdue que vous pouvez mesurer. Vous pouvez contrôler quels sont les sitelinks qui apparaissent en cliquant sur la position, cela fera apparaitre l’annonce telle qu’elle était présente sur Google lors de la vérification.

Positions “OUT” et “+100” :

Les positions OUT ou +100 (lorsque votre URL est introuvable sur les 10 premières pages du moteur) détectées lors de la vérification quotidienne sont dorénavant recalculées à cinq reprises par myposeo, de 8h à 10h et avec des IP différentes afin de nous assurer que la chute de positionnement est bien réelle et non dû à une erreur de notre parser.
Si vous pensez néanmoins que le résultat n’est toujours pas pertinent vous pouvez également forcer manuellement le calcul du positionnement d’une résultat OUT en cliquant sur le bouton de rechargement présent au survol de votre mot clé :

myposeo relacule les positions OUT
myposeo recalcule 5x les positions OUT, vous pouvez aussi les relancer manuellement

Il sera alors calculé de nouveau en direct.

Date/heure des vos calculs de positionnement :

Avec un objectif d’homogénéité du suivi, nous calculons toujours les résultats des utilisateurs entre minuit et 8h du matin.
Par transparence avec nos utilisateurs, nous indiquons aussi l’heure de fin du calcul des positions en bas à droite de l’interface. Cela permet d’obtenir une indication sur la fraîcheur de votre résultat.

Heure de mise à jour des positions
Heure de fin de mise à jour des positions quotidiennes

Il faut compter (en étant très large) une période de dix secondes pour calculer la position d’un mot-clé.
Pour nos différents packs, il faut donc compter :

  • POS 1 (50 mots-clés), environ 8 minutes
  • POS 2 (150 mots-clés), environ 25 minutes
  • POS 3 (300 mots-clés), environ 50 minutes
  • POS 4 (500 mots-clés), environ 1h20min
  • POS 5 (1000 mots-clés), environ 2h40min
  • A noter : les derniers délais sont très supérieurs à la réalité car nous effectuons des tâches en parallèle.

Nous mettons tout en œuvre pour nous assurer que vos positions sont exactes sur cette période de temps. Cependant, votre positionnement est en évolution permanente chez Google (plus de 500 facteurs pris en compte par le moteur pour le positionnement), et la position calculée à 3h du matin peut avoir évolué quelques heures plus tard. Les résultats images, vidéos ou actualités sont ainsi mis à jour parfois toutes les 30 minutes sur le moteur et font varier le positionnement de manière importante. Vous le constatez d’ailleurs au quotidien quand vos mots clés évoluent d’un jour sur l’autre, à 24h d’intervalle.

Conclusion :

J’espère que cet article vous a éclairé sur notre méthode de calcul des positions et vous explique pourquoi il est parfois possible de constater de différences de positionnement sur certains mots-clés lorsque vous vérifiez ceux-ci manuellement ou avec un outil qui propose un calcul différent.
Il n’est évidemment pas exclu que myposeo puisse rencontrer un souci lors du calcul. Si vous détectez effectivement une anomalie dans votre suivi de positionnement, n’hésitez surtout pas à ouvrir un ticket (onglet support technique dans votre interface) en détaillant l’URL, les mots-clés impactés ainsi que la méthode que vous avez employée. Notre équipe technique sera ravie de pouvoir éclaircir votre demande.

Vous avez lu tout l’article ? >> Partages et commentaires sont évidemment les bienvenus 🙂 <<

Alexandre Sigoigne

CEO et co-fondateur de myposeo, je suis passionné par les données, le marketing, l'analytics et l'innovation.

  • Merci de nous expliquer cela, je comprends certains décalages maintenant 😉

  • Cet article répond à une question que je me posais depuis longtemps. En effet, les résultats myposeo varient souvent des autres outils, et il me sera désormais possible d’expliquer pourquoi aux clients. Merci !!

    • Michael

      Bonjour et merci d’avoir pris le temps d’écrire un commentaire.

      Et oui, nous sommes sur un marché en évolution permanente dictée par Google, nous avons à coeur de vous proposer un outil de suivi de positions qui prenne en compte ces évolutions. Ne prendre “que” les résultats organiques (choix de nombreux outils), c’est, à notre avis, se mettre des oeillères quant à la visibilité réelle d’une URL.

  • Hehe, ça c’est de l’article détaillé.

    Bon ba je suis toujours autant fan de l’outil…Merci pour cette explication mais il est vrai que Google nous fait chier autant sur les SERPS que pour le calcul des positions…Sacré emmerdeur ce google.

  • Un article complet et détaillé qui explique bien comment fonctionne l’outil. C’est important je pense que vous communiquiez beaucoup car le soucis qui revient souvent sont les résultats et le temps d’affichage des positions.

    Bonne continuation à l’outil

    • Michael

      Merci pour votre commentaire.

      Effectivement, il nous semblait aussi important de communiquer sur la façon myposeo de vérifier les positions (totalement parametrable au sein de l’outil).

      A nos yeux, les résultats sont OK compte-tenu de la prise en compte Géoloc ou Recherche Universelle, et effectivement ils sont plus élevés que d’autres outils qui “oublient” ces différents blocs, qui sont pourtant visibles et occupent de la surface.

      Encore une fois c’est entièrement parametrable 🙂

  • L’évolution du moteur Google nous a appris au fil du temps que le reverse engineering serait de plus en plus difficile : décrypter les fameux critères pris en compte par l’algorithme au moyen de tests de positionnement est de l’ordre du fantasme, surtout depuis la mise en place de filtres “aléatoires” comme Panda et Penguin.

    Le calcul de position dans les Serps est donc un outil soumis aux aléas (stratégiques, politiques et techniques) des éditeurs de moteurs.

    Merci pour votre explication détaillée, c’est toujours très instructif !

    • Michael

      Effectivement nous sommes sur un marché mouvant, au bon vouloir de Google.

      Notre équipe technique est aux affuts des modifications de la structure des pages de résultats Google pour adapter au plus vite nos résultats quotidiens.

      Pour myposeo, nous avons aussi un parti pris (neutralité géoloc, prise en compte complète de la recherche universelle) qui influe évidemment sur le calcul d’une position.
      Comme indiqué, c’est totalement parametrable 🙂

  • Merci beaucoup pour ces précisions, il n’y a rien de mieux que la transparence pour rassurer tout le monde.
    Continuez ainsi !

    • Michael

      Merci !

  • Merci pour toutes ces informations. Je trouve vos outils très bien.

    Bonne continuation à vous.

  • Le calcul de positionnement prend par défaut les googles map et les images, pour avoir des résultats plus pertinent, il est en effet conseillé de les désactivés.

    Également, plusieurs datacenter sont interrogé, donc les résultats sont dérivé de ces calculs.

  • Merci pour cette explication, le soft que j’ai doit pas gérer ça correctement, j’ai des écarts enormes.

Lire les articles précédents :
myposeo 1.24, nouveautés et évolutions

Ce ne fût pas de tout repos mais elle est enfin là. C'est très certainement une des versions qui nous...

Fermer