WLSEO2014

Retour sur la première édition de We Love SEO

Jeudi 27 novembre a eu lieu la première édition de la “WeLoveSEO“, un après-midi consacré aux enjeux du SEO à l’international autour d’une conférence. Cet événement était organisé en collaboration  avec nos partenaires TextMaster et RocketLinks.

Pour l’occasion, une centaines de spécialistes du marketing et du SEO étaient présents dans l’amphithéâtre de Criteo et BlaBlaCar (Paris 9ème), afin de discuter des dernières tendances du référencement à l’international. Le public a ainsi pu échanger avec Laurent Bourrelly (consultant en référencement), Valentina Valceanu (responsable SEO et Web Analytics de ViaMichelin) et Jérôme Moussay (responsable SEO de BlaBlaCar).

Pour ceux qui n’ont pas pu assister à ce rendez-vous, nous vous accordons un résumé comme si vous y étiez !

Pour cette première édition, les principaux acteurs du e-commerce, e-tourisme, média en ligne et agences de communication se sont donnés rendez-vous dans les locaux de BlaBlaCar. Vers 15h30, une fois la salle remplie, Alexandre Sigoigne déclarait la première édition WeLoveSEO ouverte. Une présentation de l’événement, du déroulement de l’après-midi, des organisateurs et des sponsors (France Digitale et SEO Camp) a été faite.

presentation_WLS

Les tendances du SEO international

Laurent Bourrelly a commencé ce rendez-vous par une conférence sur l’internationalisation d’un site web. Quelle stratégie doit-on adopter pour développer une site à l’international. C’est une question que beaucoup de webmasters souhaitant s’implanter à l’étranger se posent.

Toute la salle était attentive aux paroles de l’intervenant.  Son discours était précis et complet. Laurent avec humour et bonne humeur a communiqué quelques astuces sur le référencement multilingue. En plus de la technique, il s’est étalé sur le marketing et le contenu à l’international. Voici une sélection des quelques conseils prodigués pendant la conférence :

Avant de se lancer à l’étranger, il est conseillé de faire une analyse complète du marché du pays.

Autre point important est lorsqu’une entreprise souhaite cibler une langue spécifique. Le ciblage peut se structurer de 3 façons possibles pour les URLs. Prenons l’exemple de myposeo implanté en Belgique :

– les ccTLD par pays : myposeo.be

– les sous-domaines : fr.myposeo.be

– les répertoires : myposeo.com/be/

Les goûts, les traditions diffèrent selon une nationalité et donc vos concurrents et opportunités ne seront probablement pas les mêmes. Laurent a bien précisé que chaque mot-clé change selon le pays et qu’il faut éviter la traduction avec des outils automatiques. Si l’auteur qui rédige le contenu n’est pas originaire du pays, le résultat de sa traduction pourrait être inadapté ou de très mauvaise qualité. Vous devez redéfinir vos objectifs en tenant compte des caractéristiques spécifiques de chaque pays et  de chaque langues.

Il est donc préférable de faire la traduction de son site et de ses contenus par un natif qui lui connaîtra parfaitement la culture du pays et le sens des mots.

 

 

laurentbourrelly_WLS

Pour Laurent, pas de duplication entre un .be (Belgique) et un .fr (France) même si le contenu est le même. Il est important sur une page web d’indiquer clairement la langue du contenu.  Pour que Google comprenne en quelle langue est rédigé votre site, insérer dans votre balise html l’attribut “lang” : <html lang= “fr”>

Au terme de 45 minutes de conférence et suite à quelques questions la journée s’est prolongée sur une table ronde.

 

Table ronde

La deuxième partie de l’après-midi était consacrée aux retours d’expériences entre Valentina Valceanu, Jérôme Moussay et Laurent Bourrelly, autour d’une table ronde. L’objectif était d’aborder les points vues précédemment dans la conférence et de confronter la vision du consultant avec les choix stratégiques SEO à l’international de ViaMichelin et Blablacar.

tableronde_WLS

Les sujets traités étaient sensiblement similaires à ceux abordés pendant la conférence et nous avons pu constater que la théorie et la pratique ne sont pas toujours en accord. Evidemment cela est plus facile pour des sites comme Viamichelin et BlaBlaCar qui ont une autorité importante et qui n’ont pas toujours besoin de stratégies de netlinking par exemple.

Une fois toutes les questions posées aux intervenants, les invités ont pris la direction de la salle de cocktail où un buffet les attendait. C’était également l’occasion pour eux d’échanger autour d’un verre dans une ambiance conviviale tout en découvrant les stands des organisateurs RocketLinks, TextMaster et myposeo installés pour l’occasion pour leur faire découvrir les nouveautés et innovations à venir.

cocktail_WLS

Vers 19h, la salle se vidait et il ne restait plus que quelques irréductibles pour discuter SEO, logs, emailing et stratégies de référencement.

Remerciements

Nous tenons une nouvelle fois à remercier les personnes présentent pour cette toute première édition WeLoveSEO ainsi que nos sponsors, France Digitale et SEO Camp qui ont rendu cette conférence possible.  Merci aussi à BlaBlaCar pour la mise à disposition des locaux et à Valentina, Jérôme et Laurent pour leurs interventions.

Nous avons hâte de vous retrouver pour notre prochaine édition des conférences WeLoveSEO et espérons que les personnes présentes ont apprécié l’organisation et les thématiques abordés.

Carol-Ann

Responsable marketing @myposeo, community manager et rédactrice.

Lire les articles précédents :
Google : vers une scission des activités du moteur de recherche sous l’influence du Parlement Européen ?

Selon un rapport publié vendredi 21 novembre, sur le site américain Reuters,  le Parlement Européen présentera cette semaine un projet de résolution...

Fermer