refonte-migration-site

Migration ou refonte de site web, pourquoi utiliser un outil de suivi de référencement ?

Lorsque vous effectuez la refonte de votre site web ou de votre e-commerce vous devez avoir une préoccupation particulière pour ce qui concerne le référencement naturel de votre site.

Si il est plus facile de conserver le trafic généré par les autres sources (AdWords, display, réseaux sociaux, emailing) il n’est en revanche pas toujours évident de conserver son positionnement dans les moteurs de recherche du fait d’une migration ou d’une refonte.

Nous vous proposons de découvrir comment les outils de suivi du positionnement peuvent aider à vous assurer que votre visibilité et vos performances SEO sont toujours au rendez-vous et que vous n’avez pas coulé votre référencement.

Migration, refonte ou changement de nom de domaine

Dans le cadre d’une migration de votre site vers un autre serveur vous n’avez normalement que peu de risques d’avoir une brutale chute de positionnement SEO. L’effet est potentiellement inverse puisque ces manipulations sont bien souvent effectuées pour améliorer les temps de chargement ou de disponibilité du serveur. Il est quand même potentiellement intéressant de suivre son référencement pour constater le gain potentiel de la migration.

Pour les refontes de sites et les changement de nom de domaine (NDD), le risque de perte de positionnement est beaucoup plus important et cela est naturellement dû au fait que Google devra indexer de nouveau tout votre site, même si vous avez effectué vos redirections avec précaution.

Les pertes en terme de trafic et donc en terme de business (chiffre d’affaires) peuvent être impressionnantes dans le cadre d’une refonte, il est donc essentiel de surveiller votre référencement.

Exemples de migrations de sites :

  • EDF : migration depuis juillet 2015 de edf.com vers edf.fr (sous domaines et dossiers différents)

migration du site EDF SEO

Analyse réalisée grâce à l’outil d’Analyse SEM de myposeo. La migration de edf.com vers edf.fr est visiblement progressive puisque toutes les URLs ne semblent pas avoir été modifiées.

  • Novembre 2014 : migration du domaine mim.fr vers mim.com

migration SEO e-commerce mim

Pour le domaine mim.fr qui souhaitait migrer vers mim.com, il y a visiblement eu une rupture importante entre le nombre de mots clés positionnés avant et après le migration. Cela a certainement eu un impact sur le référencement et il semble que le site est mis quelque temps à revenir à un nombre de mots clés équivalents en première page de Google.

Dans les deux cas cités ci-dessus, on peut constater globalement une baisse du nombre de mots clés positionnés qui permet de comprendre les variations potentielles de trafic.

Part de trafic du SEO (Google Analytics)

Pour bien analyser l’importance du SEO dans votre audience, il est important de savoir la part que le référencement représente par rapport à vos autres leviers. Vous trouvez donc aujourd’hui dans Google Analytics par exemple (rubrique « Acquisition ») la part de trafic représentée par le levier Organic Search (référencement naturel).

part-de-trafic-seo-migration

Dans l’exemple ci-dessus (pris sur un site e-commerce) on remarque que celui-ci est de près de 50%, il est donc crucial de bien surveiller les acquis en terme de positionnement pour ne pas perdre le précieux travail effectué tout au long de la vie du site.

Suivi de positions : quel volume surveiller ?

Tout dépend du référencement actuel de votre site et du volume de mots clés sur lesquels vous avez déjà un très bon positionnement. Pour vérifier cela vous pouvez commencer par utiliser un outil d’analyse de marché (type Analyse SEM) :

analyse-sem

Pour le site animaute.fr (screenshot ci-dessus) on remarque que le nombre de mots clés actuellement en première page de Google est de 609 (sur une base de 15 millions dans l’outil de myposeo). Surveiller la tendance permet de savoir comment le référencement évolue et le nombre de mots clés déjà positionnés est un bon indicateur du volume à suivre.

Si vous avez un très grand nombre de mots clés déjà bien positionnés, il est important de se focaliser sur les mots clés essentiels à votre business et les mots clés génériques mais sans oublier les mots clés générateurs de trafic.

Pour cela myposeo propose une synchronisation avec Google Search Console et permet de connaître les mots clés ayant des clics et impressions :

analyse-sem-volume-recherche

La récupération de ces mots clés permettra d’effectuer un suivi de positionnement pour vous assurer que vous conservez bien votre référencement avant et après refonte ou migration de votre site, sur un volume représentatif de votre trafic actuel.

Suivi de référencement : à quel moment ?

Nous sommes souvent questionnés sur le meilleur moment pour mettre en place un suivi de référencement et de positionnement lors de refonte ou de migration. Si vous vous posez la question c’est que la réponse est généralement : dès maintenant !

Si vous connaissez déjà les dates de migration il faut, dans l’idéal, mettre en place un suivi 1 ou 2 MOIS avant afin de bien observer l’évolution dans le temps du positionnement comme le montre l’exemple ci-dessous. A la suite d’une migration le positionnement du site peut chuter pendant une période indéfinie avant de revenir à la normale (et même de progresser). C’est pour cela que le plus tôt est le mieux !

evolution-site

Exemple de suivi réalisé sur 10 pages (400 mots clés) et sur une période de 2 mois avant une refonte. Si un suivi n’avait pas été fait en amont, on aurait pu croire à une augmentation direct du positionnement du fait de la transformation du site :

evolution-site-migration

Quels indicateurs faut-il surveiller ?

Les indicateurs à surveiller lors d’une migration ou refonte de site sont nombreux (pages indexées, erreurs de redirections, positions, trafic etc.) mais si l’on devait en retenir deux pour le suivi de positionnement :

  • les positions SEO des top mots clés (et éventuellement de la longue traîne selon le volume)
  • l’audience (trafic généré par le search organic)

Ces deux indicateurs sont intéressant car il faut noter qu’une baisse du positionnement n’entraine pas toujours une baisse de trafic comme le prouve l’exemple ci-dessous.

evolution-position-trafic

La position moyenne des mots clés suivis pour le site a chuté fin novembre 2015 mais à la suite de cela et de manière progressive, le trafic a commencé à augmenter à partir de cette date pour continuer à atteindre un niveau 4 à 5 fois plus important qu’auparavant !

Cet exemple est la preuve que la refonte du site était une bonne chose et que, bien suivie, celle-ci a permis de retrouver la position moyenne sur les mots clés tout en affichant une multiplication rapide du trafic !

Conclusion

Utiliser un outil de suivi de positionnement permet de surveiller la visibilité de son site et de suivre les performances SEO dans le temps. Cela est particulièrement indiqué lors d’une refonte ou d’une migration et permet de mesurer l’impact positif ou négatif de l’exercice.

Pour cela il faut donc s’équiper et relever les données du marché le plus tôt possible afin de bien se rendre compte des progrès ou des échecs.

Si vous n’êtes pas utilisateur de myposeo, nous vous invitons à tester l’outil pendant 15 jours gratuitement. Si vous avez vécu des migrations ou des refontes houleuses, vos commentaires sont les bienvenus 🙂

visuel-guide-seo-

Alexandre Sigoigne

CEO et co-fondateur de Myposeo, je suis passionné par les données, le marketing, l'analytics et l'innovation.

 
  • chnain

    Est-ce que MyPoseo permet de suivre le changement d’un nom de domaine ? Un projet étant lié à un nom de domaine, changer de nom de domaine oblige à créer un nouveau projet, non ? Dans ce cas, comment voir le changement des positions des mots clés ?

     
    • Alexandre Sigoigne

      Oui cela est possible, il faut simplement modifier l’url de son projet avec le nouveau nom de domaine, les mots clés et leur historique sont conservés et cela permet de vérifier le positionnement lors d’une migration de site.

       
Lire les articles précédents :
La Commission européenne accuse Google d’abus de position dominante avec Android

Google est accusé par Bruxelles de favoriser abusivement ses propres applications en lien avec Android. 

Fermer