6 alternatives pour générer du trafic sans Google

Un article de Chuck Price est paru sur Search Engine Watch, détaillant des alternatives au référencement naturel et payant. Ce dernier liste des leviers simples à utiliser par les particuliers et entreprises méconnaisseurs du référencement et des méthodes “Google friendly”.

Ces techniques peuvent avoir un impact sur la quantité et la pertinence de votre trafic, mais elles ont aussi le pouvoir d’améliorer votre indexation dans les SERPs de Google. En quoi ces pratiques permettent-elles de booster le trafic de votre site de manière quantitative et qualitative? Et surtout, quel autre impact peuvent-elles avoir sur votre référencement ? Retour sur 6 points évoqués dans l’article de Chuck Price.

1. Commenter les articles

Tout simplement. Intervenez de manière pertinente en réagissant à un article, alimentez la conversation avec des éléments non-cités dans ce celui-ci. Les internautes attirés par votre apport auront fort à penser que vos contenus sont de qualité et se dirigeront vers votre URL, au moins par curiosité.

Certains commentaires sont remarquablement bien référencés, venant même d’utilisateurs lambda. Ne négligez donc pas cette façon d’attirer l’attention, chaque caractère peut avoir un poids et peut vous permettre d’être visible en 1ère page. En glissant un lien dans votre signature du commentaire, vous pouvez considérablement booster votre trafic.

commentaire forum
Commentez un article en incluant l’URL de votre site

Commentez aussi un article directement avec votre profil G+ pour rediriger vers votre page
Commentez aussi un article directement avec votre profil G+ pour rediriger vers votre page

2. Être actif sur les forums

Même chose que les articles de blogs. Sur des forums appartenant à votre communauté, soyez dynamique et pertinent. Apportez de la plus-value à la conversation, soyez actif, et votre réputation sera sur une pente ascendante. Un connaisseur objectif et qui sait alimenter ou réguler un débat aura naturellement de fortes chances d’attirer d’autres membres de la communauté sur son site.

Même chose que pour les articles : un forum populaire sur un site actif et bien référencé peut lui-même être indexé en première page de Google en tapant des mots-clés liés. Exemple ici en image, où nous pouvons voir en première page des topics postés par des internautes en réponse à notre requête, certains étant même de longue date. Deux options s’offrent à vous : poster en votre nom propre avec un lien dans votre signature (sans oublier de le tracker), ou créer vous-même un forum sur votre site (à condition de l’administrer correctement).

Capture d’écran 2014-07-03 à 13.58.38

3. Le Guest Blogging

Une pratique controversée, définie comme “morte” par certains suite à l’intervention récente de Matt Cutts. Chuck Price revient sur cette notion : le guest blogging industrialisé, à grande échelle, a de fortes chances d’être sanctionné par Google. Cependant, à condition de ne pas en abuser, le guest blogging reste un bon levier d’acquisition.

Exemple : un blog de SEO propose à un consultant indépendant de poster un billet sur un sujet où il est reconnu expert. Si le contenu est clair, concis et pertinent, quoi de mieux que de faire parler sa notoriété et son expertise pour attirer des passionnés sur son propre site ?

Et là, un article consulté de nombreuses fois sur un site influent peut vous donner de la visibilité sur le moteur de recherche. Une telle place peut rapporter gros, jouez la carte intelligemment.

4. Les réseaux sociaux

Un levier non-négligeable, vous vous en doutiez. Optimisez et animez votre page Facebook avec du contenu utile et régulier et un lien vers votre site web. Assurez-vous aussi qu’il est simple de partager l’information de votre site sur Facebook via un bouton de partage.

Un utilisateur Facebook ne clique que sur les liens susceptibles de l’intéresser, cela en fait donc un client cible pour visiter votre site et qu’il partage à son tour. Bien sûr, ne négligez pas les autres réseaux comme Twitter, Instagram et même Vine qui ont fait leur preuve en terme d’acquisition de trafic.

En outre, une activité et une certaine popularité peuvent aller jusqu’à vous mettre en 1er rang sur les SERPs de Google ! Exemple ici, malgré les innombrables articles sur ce personnage. Ajoutez en description un lien ou partagez régulièrement vos actualités, et ça ne peut être que bénéfique pour vous.

Capture d’écran 2014-07-02 à 17.43.11

5. Google+

Faisons un focus sur Google+, dans la lignée de ce qui a été dit précédemment sur les forums, blogs et les réseaux sociaux. Une fois votre communauté de “niche” ciblée, participez aux conversations et apportez votre plus-value. Alimentez, allez-y de vos +1 pour vous faire repérer, et une fois le moment venu, postez votre lien pour attirer vos prospects sur votre site.

Google+ étant décrit comme un réseau social, il est un cas particulier. Comme Facebook ou Twitter, le lien de votre profil peut paraitre dans les premiers résultats de recherche. Mais en plus de ça, votre activité sur un site quelconque avec votre ID Google+ vous permet d’être cité directement dans la description, avec un lien menant à votre profil. Exemple en photo en tapant une requête, on a bien le lien de nom de l’auteur qui me mène à sa page G+.

Étant connecté au compte Google+, le lien apparait directement dans les SERP
Étant connecté au compte Google+, le lien apparait directement dans les SERP

 

Vous êtes redirigés vers le profil Google+ de l'auteur, et vous pouvez voir ses publications et son URL sur sa page
Vous êtes redirigés vers le profil Google+ de l’auteur, et vous pouvez voir ses publications et son URL sur sa page

6. Youtube

Regarder une vidéo est plus plaisant (et plus rapide) que de lire de longs textes, surtout si l’ergonomie du site n’est pas pensée correctement. YouTube, c’est plus de 3 milliards de requêtes par mois (plus que Yahoo!, Bing, Ask et AOL réunis) tout de même ! Rendez l’expérience plus agréable ou alors complémentaire de votre site via des vidéos sur Youtube.

Exemple : une marque de bricolage qui propose de bons tutoriels de jardinage et réparation sur sa chaîne avec un lien redirigeant vers le site aura de grandes chances de convertir sa clientèle qui verra un fort intérêt à le visiter, surtout s’il est complémentaire.

Et bien sûr, une vidéo avec un certain nombre de vues et de partages peut apparaître en 1er sur la page de Google, notamment via le moteur de recherche vertical dédié à ce type de média. On en revient aux liens : sur une vidéo pertinente, ajouter de la publicité ou un lien en description menant à votre URL, et vous pourrez voir le nombre de visites provenant de cette source.

Capture d’écran 2014-07-02 à 17.49.41

Mot de la fin

Vous disposez de nouvelles armes que vous ignoriez peut-être non seulement pour booster votre trafic (comme le dit Chuck Price dans son article), mais également votre référencement naturel. À l’image d’un musicien : être performant au bon endroit et au bon moment vous fera connaître et donnera envie aux autres de vous suivre pour en savoir plus.

Il faut toutefois garder à l’esprit deux choses. Ces moyens sont des alternatives, il ne faut pas négliger son référencement naturel “on site” pour autant, qui reste le premier levier d’acquisition. Multipliez vos chances d’être référencé sur Google.

Et surtout, pensez SEO à la conception, quand vous passez à l’action, mais aussi lors de l’analyse ! Inutile de poster des milliards de liens et de se positionner sur d’innombrables mots-clés s’ils ne sont pas pertinents. Vous perdez de l’énergie, en plus de risquer une pénalité. Trackez, analysez et voyez quels leviers sont les plus performants pour vous concentrer dessus et bâtir une stratégie efficace et pérenne.

Alexandre Sigoigne

CEO et co-fondateur de myposeo, je suis passionné par les données, le marketing, l'analytics et l'innovation.

  • informa42

    Salut,
    Je viens de lire ton article ainsi que celui sur l’augmentation de trafic sans google.
    Mon site http://informatiquefacile.org à malheureusement une pénalité Google, mais je ne veux surtout pas le laisser à l’abandon.
    J’utilise notamment les réseaux sociaux pour augmenter mon audience, mais je n’arrive pas a dépasser les 1200 sessions/mois
    Comme
    tu, l’as dit pour booster l’audience de son site, j’aimerais bien
    utiliser le principe des commentaires, mais tu n’explique pas comment
    faire un bon commentaire ce qui est quand même dommage

Lire les articles précédents :
MAJ : Suivi SEO local à l’international & ajout de mots-clés simplifié

Vous avez une activité à l'international et vous souhaitez connaître le positionnement de vos sites dans des villes à l'étranger...

Fermer