matthieu-interview

myposeo : interview de Matthieu Moreau, fondateur de Netemedia

Au mois de janvier, vous avez fait la connaissance de Valentina Valceanu, responsable SEO de ViaMichelin qui avait gentiment accepté de répondre à nos questions.

Aujourd’hui, c’est au tour de Matthieu Moreau, fondateur de Netemedia, de nous accorder une petite interview et de nous faire part de son expérience.

Bonjour Matthieu, pouvez-vous vous présenter en 140 caractères ?

Fan de #BD j’ai mis les mains dans le cambouis pour créer et référencer mon 1er site. Ce qui m’a inévitablement conduit à créer ma société.

Pouvez-vous nous décrire votre entreprise et en quoi consiste votre métier ?

J’ai fondé Netemedia en 2009. Agence web parisienne de taille humaine. Netemedia accompagne ses clients en apportant conseils et solutions web pour les faire progresser sur internet. Nous nous sommes aperçus que pour beaucoup de PME Internet n’était plus seulement le lieu où il fallait être mais le lieu où l’on se devait de réaliser de nouveaux objectifs.

Mon métier consiste à comprendre le besoin exprimé par mes clients pour concevoir ensuite une expérience satisfaisante pour leurs clients sur le web. Ce faisant les métrics ont leur importance et pouvoir apporter une expertise SEO tout au long de la conception et après la mise en ligne est pour moi essentiel. De nombreux clients n’ont pas le budget pour consulter des agences spécialisées.

Sur combien de sites travaillez-vous ?

Nous avons actuellement entre 15 et 20 sites (sans compter les déclinaisons marques et langues) en suivi ou en cours de développement. La plupart de nos clients après une refonte ,nous confie leur accompagnement sur le long terme. Nous avons une grande diversité de clients : de la couche lavable à la concession automobile en passant par les parquets, le covoiturage culturel ou bien l’agence de voyage agricole. Des sites BtoB, BtoC, CtoC…

Certains sites sont déclinés sur plusieurs langues (dont le Russe ou le finnois).

Quels sont les indicateurs clés de performances que vous suivez dans votre stratégie SEO/SEM ?

Nous suivons plusieurs indicateurs et lorsque nous intervenons pour une refonte de site, nous faisons attention au passif des sites notamment au niveau des backlinks (via GWT ou ahrefs.com).

Nous suivons aussi bien sûr la position des sites sur un ensemble de mots clefs en utilisant les outils de myposeo – nous avons d’ailleurs intégré via l’API pour chaque client un tableau de bord pour chaque client remontant ses informations de positionnement – mais nous nous attachons particulièrement à trouver les bonnes requêtes pour chaque client. Il est important de ne pas viser trop large et de se concentrer sur le cœur de métier du client. Ainsi un de nos clients a lancé un site de covoiturage culturel. Face au mastodonte qu’est BlaBlaCar (et dont j’ai pu découvrir les locaux et l’expertise en SEO lors de l’événement que vous avez organisé dernièrement) nous avons dû adapter notre approche aussi bien en terme de graphisme que de référencement. Impossible de bien se positionner sur l’expression “covoiturage”. Nous avons donc opté pour une stratégie double : associer le terme covoiturage à celui de musée ou de culture et chercher à positionner les lieux culturels de destination comme “covoiturage château de Versailles” (dans les 3 premières places et plusieurs places occupées).

Nous analysons ainsi la performance des requêtes via le paramétrage d’objectifs ou d’événements même si le Not Provided de Google rend la tâche ardue. C’est sur ces indicateurs que nous basons nos analyses.

Pouvez-vous nous expliquer vos tâches quotidiennes ?

Mes tâches quotidiennes au niveau SEO consistent à vérifier que les positions des sites clients sont stables, d’analyser les stats GA et celles de Google Adwords et de proposer aux clients des solutions d’améliorations : choix des mots clefs, contenus éditoriaux des pages, optimisation des pages…

C’est un travail perpétuel qui devient de plus en plus difficile face à l’omniprésence de Google.

A quelle occasion utilisez-vous l’outil myposeo ?

myposeo est au cœur de cette veille et c’est le premier onglet activé le matin. Beaucoup de changements ont eu lieu dernièrement et je vais devoir me pencher dessus pour appréhender les nouvelles possibilités de l’outil.

Quels sont les trois autres outils que vous utilisez au quotidien ?

Les autres outils sont Google Analytics, Google Webmaster Tools et ahrefs.com Ce dernier outil permet de savoir avec exactitude quels sont les liens qui pointent vers un site et d’avoir la répartition par domaine.

Quel serait pour vous l’outil idéal ?

J’ai la chance de pouvoir compter sur l’expertise de mon développeur maison pour construire cet outil parfait en utilisant les API des différents logiciels en mode SAAS que j’utilise. C’est je pense le meilleur compromis à ce jour J.

 Sur quels réseaux sociaux peut-on échanger avec vous ?

Je suis présent sur Twitter et trouve ce réseau social exceptionnel pour la veille stratégique et l’échange entre professionnels.

 

Nous remercions Matthieu d’avoir gentiment accepté de nous accorder cette courte interview.

Si vous aussi vous souhaiter nous faire part de votre expérience et ainsi avoir un article dédié sur votre métier, n’hésitez pas à nous contacter !

Carol-Ann

Responsable marketing @myposeo, community manager et rédactrice.

Lire les articles précédents :
Créez vos tableaux de bord sur mesure avec myposeo

Comme nous vous l'avions annoncé fin d'année, il vous est désormais possible de personnaliser vos rapports.

Fermer