Mise à disposition des volumes de mots-clés Adwords, changements et impacts pour les outils SEO

Fonctionnement actuel

Aujourd’hui le KeywordPlanner de Google nous fournit chaque mois une estimation du volume de recherches effectuées par les utilisateurs dans Google sur le mois précédent de manière plutôt précise mais arrondie.

keyword-planner-detail

Cette estimation fournie aux utilisateurs d’Adwords est réalisée pour les expressions de moins de 80 caractères. L’outil est donc aussi très utilisé par les référenceurs pour cibler les expressions à travailler en priorité et à utiliser dans les outils SEO.

Fonctionnement annoncé

Afin de limiter l’utilisation de ces données de volumes de recherche par des robots, des outils SEO ou au travers de ces API, Google a annoncé  que les utilisateurs du Keyword Planner n’ayant pas de campagnes actives sur le réseau Google AdWords et pour lesquelles un certains budget est dépensé et/(ou) qui effectueraient un grand nombre de demandes de volumes dans leur compte, n’auraient plus accès aux volumes détaillés des recherches sur ces mots-clés mais uniquement à des « plages » de volumes beaucoup moins précises

Google n’a à ce jour pas défini de limite de budget AdWords à dépenser ou de nombre de demandes de volume maximal avant de voir cette modification. Tout cela est pour le moment très opaque.

Les 7 différentes tranches proposées (il est clair que l’on peut être plus précis !) :

  • 0
  • 1-100
  • 100-1000
  • 1000-10 000
  • 10 000 – 100 000
  • 100 000 – 1 million
  • + 1 million

Voici différentes sources qui parlent du sujet : JDN, SearchEngineLand.

Pourquoi c’est impactant ?

Le volume de recherche mensuel est très important pour cibler de bon mots clés et s’assurer que ces expressions sont effectivement recherchées par les internautes sur les moteurs de recherche. 

Toute campagne AdWords ou stratégie SEO commence par une analyse de mots clés, et le volume de recherche mensuel est un indicateur important permettant d’estimer la visibilité qu’un site pourrait obtenir en achetant des liens sponsorisés ou en se positionnant dans les résultats organics de Google.

De plus, les outils SEO (comme Myposeo) ont tendance à utiliser de manière intensive cette donnée pour créer d’autres indicateurs et calculer notamment le trafic généré par les sites en fonction de leur positions dans les pages de résultats.

A l’heure actuelle chez Myposeo

Nous avons de plus en plus la question de la part de nos utilisateurs et celle-ci est légitime.

A l’heure de ces lignes, notre système de récupération de volumes de recherche n’est pas encore impacté par cette mise à jour, mais nous sommes réalistes et cela n’est qu’une question de jours.

Jusqu’à communication antérieur de notre part sur le sujet, les volumes sont toujours récupérées de manière précise pour chacune des expressions analysées quelque soit les outils (audit/suivi).

Demain : impacts pour le SEO et les clients de Myposeo

Nous retenons 3 hypothèses

  1. Nous arrivons toujours à récupérer les données précises de volumes de recherche,
  2. Nous récupérons uniquement les tranches données,
  3. Nous arrivons à préciser davantage les volumes sur la base des tranches et d’informations complémentaires afin d’arriver à un équivalent de la solution actuelle

La mise en place de ces tranches de volumes par Google pose un soucis sur la qualité des données complémentaires associées aux données de suivi de positionnement puisque certains indicateurs sont susceptibles de disparaître si nous ne pouvons plus mettre à jour le volume de recherche. Cela est le cas notamment pour les estimations de trafic et la part de voix (part de visibilité par rapport aux autres domaines). 

Hypothèse 1 Notre solution n’est pas impactée, ce qui nous permet de continuer à mettre à disposition les volumes de recherche et autres indicateurs associées. Cette solution ne sera pas nécessairement  pérenne étant donné que les solutions SEO sont indirectement visées, toutefois les résultats de nos expériences actuelles sont très encourageants sur le sujet.

Hypothèse 2Dans le cas ou les tranches de volumes seraient la seule option, nous utiliserons ces données dans les outils de Myposeo pour fournir les mêmes informations que dans Google AdWords. Ces informations pourraient servir de base de travail pour calculer d’autres indicateurs comme par exemple un trafic maximum basé sur la fourchette haute ou moyenne du volume de recherche. 

Hypothèse 3Nous travaillons en parallèle sur une solution destinée à coupler cette donnée avec les informations historiquement stockées dans notre base de données de mots-clés. L’idée étant de proposer d’autres indicateurs de substitution. 

Note : utilisez Google Search Console pour affiner les statistiques sur vos mots clés

Myposeo propose aujourd’hui une synchronisation avec Google Search Console qui permet de récupérer des données complémentaires d’impressions et de clics sur vos mots clés. Cela permet d’obtenir des informations supplémentaires permettant d’estimer la visibilité plus précise de votre site sur certaines expressions. Google Search Console fournit des données parfois jusqu’à 3000 mots-clés générant au moins 1 impression (affichage de l’annonce pour un utilisateur).

Demandez via notre support votre synchronisation dès aujourd’hui pour anticiper ces changements et enrichir vos données.

Conclusion

Quoi qu’il arrive, tous les outils sont touchés par cette mise à jour et travaillent actuellement à une solution de substitution. Ce n’est pas le premier revirement de Google et ce n’est pas le dernier. Par le passé des retours ont été effectués suite aux commentaires de la communauté.

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de nos tests et de la situation.

Carol-Ann

Responsable marketing @myposeo, community manager et rédactrice.

 
  • Sarah Lagache

    Qu’en est-il maintenant ? De quelle manière avez-vous été impacté ?

     
Lire les articles précédents :
Les top tendances de Google du 29 août au 4 septembre

Découvrez les recherches les plus populaires de la semaine dernière sur Google.fr. 

Fermer