google-et-leurope

Acte 4 : Google versus la commission européenne

La commission européenne de Margrethe Vestager, chargée de la concurrence européenne, questionne les concurrents locaux de Google, de l’impact des nombreuses mises à jour du moteur de recherche, sur leur activité.

Lois antitrust

Mesures légales qui cadrent les échanges dans un marché. En principe, les lois anticoncurrentielles, interdisent les pratiques commerciales, qui étouffent la concurrence et l’abus de position dominante. 

Google toujours dans le viseur de l’UE

À titre d’information, la firme de Mountain View fait actuellement face à trois enquêtes liées aux lois antitrust. Notamment au sujet de son réseau d’annonces display Adsence accusé de mettre en avant les contenus publicitaires de la firme, et de restreindre ses partenaires à seulement diffuser ses contenus, au détriment de ceux des concurrents.

google-face-à-la-commission-européenne

Ou bien encore, l’affaire Android, et celle de Google Shopping. D’ailleurs, Google a promis plus de transparence aux utilisateurs de son moteur de recherche, pour les élections parlementaires européennes.

En effet, les législatives européennes approchant à grand pas, la société californienne veut profiter de l’occasion pour faire amende honorable. Et donc, faire des mises à jour de son algorithme pour aider les électeurs et journalistes à bénéficier d’informations vérifiées.

La parole donnée aux concurrents de Google

Suite à ces trois enquêtes, la commission européenne veut connaitre le ressenti des concurrents de Google. C’est pourquoi, un questionnaire leur a été transmis pour savoir comment les mises à jour du moteur de recherche pouvaient les impacter dans leur développement.

les-annonceurs-prennent la parole

En cause, l’effet des mises à jour de Google Panda et la box locale tout en haut des pages de résultats qui se déclenche pour des requêtes de types locales. Également, si Google utilise les données des concurrents (Trip Advisor, Yelp) pour ses propres services.

Selon Reuters, l’objectif de ce questionnaire serait de savoir si les fameuses box locales dans les pages de résultats ont vraiment fait perdre du trafic à des concurrents de Google, en positionnant leurs pages plus bas dans la SERP (Search Engine Result Page).

Voici une capture d’écran d’une box locale avec la requête « medecin« qui affiche la Maps en top résultats :

Quel avenir pour les GAFA en Europe ?

Lors des 17 derniers mois, Google a été sommé de payer au moins 8 milliards de dollars.

Note : les amendes européennes sont reversées aux pays membres, selon leur contribution individuelle au budget européen. Par exemple, la France qui participe à hauteur de 15%, récupérerait donc le quart de l’amende.

Le questionnaire sera adressé aux annonceurs du voyages, de l’hôtellerie, de la restauration. Par conséquent, si la réponse du questionnaire est majoritairement positive, il se pourrait que la firme doive, à nouveau, faire face à une quatrième mise en demeure pour activités anticoncurrentielles.

                                 La commissaire européenne, Margrethe Vestager

La commission européenne veut lutter contres les dérives fiscales, anticoncurrentielles et protéger les données personnelles des utilisateurs. Or, les business models des GAFAMA (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) sont américains. Donc, de natures plus libérales.

Et, étant donné la taille croissante des géants de la Silicon Valley, l’UE affirme de plus en plus une volonté de protéger le marché européen face à ces multinationales étrangères, dont le monopole mondial ne cesse de se confirmer (hors zone asiatique qui est leadée par Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi).

Source : Search Engine Land

Amhet Fall

Chef de projet webmarketing

 
Lire les articles précédents :
Google déploie officiellement une nouvelle barre de recherche

Après des mois de tests, Google déploie la nouvelle barre de recherche sticky pour la page de résultats de recherche. 

Fermer